Etienne CHARBONNEL

Etienne CHARBONNEL

Avocat associé
Suivre
234 Articles

Ordonnance du 15 septembre 2021 : les nouveautés en matière de déclarations de créances

L'ordonnance n°2021-1193 15 septembre 2021 réformant le livre VI et son décret d'application n°2021-1218 23 septembre 2021 ont notamment modifié certaines règles applicables en matière de déclaration de créances. le présent article fait le point sur les principales nouveautés.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Constituant d’une sûreté réelle en procédure collective : quelles conséquences pour le bénéficiaire de la garantie ?

Le bénéficiaire d’une sûreté réelle n’a de droit que sur le bien donné en garantie. La Cour de Cassation en tire la conséquence qu’il n’a pas à déclarer sa créance au passif du constituant en procédure collective, et n’est pas touché par la règle de l’arrêt des poursuites individuelles.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Force de chose jugée d’une créance définitivement admise au passif d’une SCI, et tierce opposition de l’associé.

Dès lors que la créance d’une banque résultant de la condamnation de la SCI est définitivement admise au passif de cette dernière, l’associé est irrecevable à former tierce opposition à l’encontre du jugement de condamnation.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Impossibilité pour le Liquidateur de transiger sur les sanctions personnelles

Le Liquidateur ne peut valablement transiger que sur les sujets qui concernent l’intérêt collectif des créanciers. En matière de sanctions, il ne peut donc transiger que sur les demandes en comblement de l’insuffisance d’actif, et non pas sur les demandes en sanctions personnelles/professionnelles que sont la faillite et l’interdiction de gérer.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Covid-19 – Commentaires de l’Ordonnance n° 2020-341 du 27 mars 2020 portant adaptation des règles relatives aux difficultés des entreprises

Dans la droite ligne des ordonnances ayant assoupli, reporté ou prorogé les délais de procédure, le gouvernement, toujours par voie d’ordonnance, s’est attaqué plus spécifiquement à l’adaptation des délais en matière de procédure collective.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Déclaration par un organisme social, à titre provisionnel, de créances pourtant déjà définitives.

La déclaration par un organisme social, à titre provisionnel, de créances pourtant déjà établies par un titre définitif, n’est pas de nature à entraîner le rejet de celle-ci, dans la mesure où, par hypothèse, le titre définitif a été obtenu avant l’expiration du délai fixé par le jugement d’ouverture.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Efficacité du nantissement de compte bancaire en cas de procédure collective.

La clause du contrat de prêt permettant à la banque de séquestrer le solde créditeur du compte bancaire nanti en cas d’ouverture de procédure collective est contraire aux règles d’ordre public régissant le Redressement Judiciaire.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Faillite personnelle et date d’effet du jugement d’ouverture.

La procédure collective prend effet rétroactivement à 0 heure au jour du prononcé du jugement d’ouverture. Les fautes commises le jour du jugement par le dirigeant ne peuvent donc pas fonder une action en faillite personnelle.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Fautes commises en cours de période d’observation et responsabilité pour insuffisance d’actif.

Les fautes commises au cours de la période d’observation du Redressement Judiciaire, ou au cours du plan sont bien des fautes antérieures à la Liquidation Judiciaire après résolution du plan et peuvent donc fonder une responsabilité pour insuffisance d’actif.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Opposabilité par la caution de l’extinction de la créance.

La caution peut se prévaloir de l’extinction de la créance dont le cautionnement est l’accessoire, à tout stade de la procédure d’exécution à son encontre, y compris postérieurement à la décision définitive de condamnation à son encontre.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

Confirmation par la Cour de Cassation : le rejet d’une créance pour irrégularité de forme entraîne son extinction.

La Cour de Cassation vient confirmer une jurisprudence pourtant unanimement critiquée en Doctrine, selon laquelle le rejet d’une créance pour irrégularité de forme a pour effet l’extinction de celle-ci.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL

La situation des autres sociétés du groupe peut être analysée par le Tribunal pour apprécier la faisabilité d’un plan de redressement

Le principe de l’autonomie de la personne morale impose d’apprécier séparément les conditions d’ouverture d’une procédure collective à l’égard de chacune des sociétés d’un même groupe. Malgré cela, rien n’interdit au Tribunal lorsqu’il examine la solution proposée pour chacune des sociétés, d’envisager une approche globale et d’apprécier la cohérence du projet au regard des autres sociétés du groupe.

Etienne CHARBONNEL Etienne CHARBONNEL